English Adhérer/Renouveller Recherche Contactez-nous Ouvrir Session

Date d'ébauche: 9 mai 2016

Objectif de cette procédure d'exploitation (PE)

  1. Cette procédure d'exploitation (PE) définit le système de qualifications libéristes de l'ACVL/HPAC et précise les critères nécessaires pour obtenir chaque qualification.

Description du système de qualifications libéristes de l'ACVL/HPAC

  1. Le système de qualifications libéristes de l'ACVL/HPAC consiste en cinq qualifications parapentes et cinq qualifications deltaplanes. Un libériste peut avoir une qualification deltaplane et une qualification parapente.
  2. La qualification Débutant (D1/P1) est donné au début de l'instruction en vol libre. Il vise à rendre familier le système de qualifications libéristes et faire connaître l'ACVL/HPAC aux participants. Les libéristes Débutants doivent voler sous la supervision d'un intructeur.
  3. La qualification Maître (D5/P5) est accordé aux individus qui ont fait des contributions importantes au vol libre au Canada.

Exigences minimales pour les qualifications Débutant à Avancé

  1. Les tableaux suivants précisent les exigences minimales requises des libéristes pour l'obtention des qualifications Débutant, Novice, Intermédiaire, Avancé et les annotations spécifiques pour le vol libre, en parapente et en deltaplane.
  2. Note: L'examen HAGAR est géré par Transports Canada.

Qualification

Parapente

P1

Débutant

  1. Description Générale

Le libériste Débutant a les connaissances et les techniques de base nécessaire au vol et pratique sous la supervision directe d'un instructeur et dans des limitations opérationelles significatives. Le libériste comprend le système des qualifications parapentes ACVL/HPAC et les limitations opérationelles recommandées.

  1. Qualification Débutant - Tâches Requises Vérifiées
  1. Suivre et achever un cours de vol théorique de base.
  2. Comprendre et démontrer l'usage de radios.
  3. Disposition et prévol de l'aile et de la sellette.
  4. Montrer une maitrise de l'aile suffisante au décollage - sous contrôle.
  5. A chaque vol, montrer méthode(s) pour assurer la connexion correcte du libériste à l'aile, avec suspentes et élévateurs libres, juste avant le gonflage.
  6. Décoller sans aide montrant:
    1. Gonflage et course dynamique.
    2. Contrôle du pendule durant le décollage.
    3. Contrôle de la direction.
    4. Transition fluide de la course au vol.
  7. Reconnaissance et contrôle du vent relatif (vitesse aérodynamique),
    1. Deux vols choisis d'avance pour montrer:
      1. Vitesse de vol constante (vitesse de vol = vitesse aérodynamique = vent relatif).
      2. Vol direct fluide vers une cible prédéterminée.
      3. Atterrissage sécuritaire et fluide sur les pieds et face au vent.
    2. Quatre vols choisis d'avance pour montrer:
      1. Variations légères de vitesse aérodynamique et direction, en confiance, montrant une maitrise consciente des commandes et du pendule.
      2. Augmentation fluide de la vitesse aérodynamique et diminution fluide démontrant une bonne maitrise.
      3. Atterrissage sécuritaire et fluide, sur les pieds et face au vent.
  8. Montrer la capacité de reconnaitre et comprendre comment les conditions du vent au site de vol affecteront leurs vols.
    1. Direction du vent.
    2. Vitesse du vent.
    3. Forme du terrain.
    4. Obstacles.
  9. A chaque vol, démontrer une procédure d'après-posé correcte qui inclut sans se limiter à:
    1. Dégonflage de l'aile.
    2. Immobilisation de l'aile.
    3. Vérification du trafic.
    4. Enlèvement de l'aile de l'aire d'atterrissage.
    5. Déconnexion de l'aile.
  10. Montrer une compréhension de l'importance du pliage et du rangement corrects de l'aile et de ses soins appropriés.
  11. Le libériste devra utiliser un bon jugement et avoir une maturité proportionelle à la qualification.
  12. Doit passer l'examen écrit ACVL/HPAC Débutant parapente.
  13. Doit accepter toutes les dispositions de la renonciation, acceptation des risques de l'ACVL/HPAC et envoyer l'original signé au Bureau de l'ACVL/HPAC.
  1. Limitations opérationelles recommandées pour parapentiste Débutants:
  1. Les vols ne doivent pas aller à plus de 300 pieds-sol (100 m) AGL.
  2. Peut dépasser ces limites uniquement après avoir démontré une maitrise complète des tàches Débutant requises ci-haut et uniquement après avoir bien compris les problèmes potentiels et les situations dangereuses pouvant survenir en dépassant ces limites.
  3. Alors qu'encore élève, tous les vols doivent être faits sous la tutelle directe d'un Instucteur Certifié de l'ACVL/HPAC.
  4. Une fois la qualification Débutant (P1) obtenue, tous les vols doivent être faits sous la tutelle directe d'un Instucteur ou d'un mentor approuvé par un instructeur.
  5. Ne devrait voler qu'en vents constants de 12 mph (20 km/h) ou moins.
  6. En décollage pédestre, ne devrait décoller qu'en pentes de 3:1 à 4:1, où le vent se maintient à 15° ou moins de la direction parfaite.
  7. Ne devrait décoller que lorsqu'il n'y a pas d'obstacles dans les 60° de chaque côté de la trajectoire de vol prévue.
  8. Devrait voler des sites appropriés pour ce niveau d'habiletés.
  9. Devrait voler avec un parapente recommandé par le manufacturier comme convenable aux débutants ou novice.

P2

Novice

  1. Description Générale

Un parapentiste Novice a les connaissances et les habiletés de base nécessaire pour voler et pratiquer sans la supervision directe d'un instructeur mais avec des limites opérationelles significatives. Le libériste comprend le système de qualifications parapentistes ACVL/HPAC et ses limitations opérationelles recommandées. Le libériste doit avoir un bon jugement et la maturité proportionelle à sa qualification. Les libéristes doivent démontrer les habiletés et connaissances Débutant avant d'obtenir la qualification Novice. Tous les vols vérifiés doivent être planifiés par le libériste et discutés avec l'Instructeur.

  1. Prérequis
  • Qualification Débutant Parapente ACVL/HPAC (P1).
  • Le candidat doit obtenir une annotation: Vol à voile Thermique ou Vol Côtier/Pente.
  1. Qualification Novice - Tâches Requises Vérifiées

Exigence au carnet

  • Doit avoir inscrit au moins 25 vols.

Le candidat doit suivre un cours théorique qui se concentre sur la sécurité, le vol, les conditions météorologiques et le vent.

Régulièrement démontrer la capacité d'analyser:

  • La météo actuelle et les prévisions
  • La sécurité au décollage et ses caractéristiques
  • Les signes de dangers et conséquences possibles
  • L'attéro, ses caractéristiques et les procédures d'approches
  • Et régulièrement démontrer une connaissance et une préparation appropriée de la radio, du vario et du compas.
  • Météo
  1. Montrer comment observer les prévisions en effet pour un site précis d'après les nouvelles, les journaux et l'internet.
  2. Ecouter les prévisions d'une station radio météo et sur ordiphone avant de partir et sur le site avant de voler.
  3. Discuter de la sagesse d'appeler un libériste local pour obtenir un aperçu des phénomènes aérologiques locaux attendus.
  • Décollages
  1. Considérer les facteurs d'altitude, humidité et température (densité de l'air)
  2. Considérer les facteurs de la pente de la colline et du vent.
  • Signes de dangers
  1. Vent fort, poussière, moutons, arbres oscillants, oiseaux, fumée couchée et nuages lenticulaires.
  2. Possibilités de vent contradictoires et dangereux en comparant aux indications au décollage: noter les indications générales du vent (dérive des nuages, lignes sur l'eau, dérive des oiseaux, fumée, vagues) par rapport au vent au décollage.
  3. Directions variables et différences de vitesse du vent au décollage et à l'attéro.
  • Atterrissage
  1. Considérer la densité de l'air (tel que mentionné ci-haut dans décollages)
  2. Conscientiser la direction du vent et comment il affecte l'atterrissage. Indices du vent autres que la manche à air.
  3. Approche
    1. Attention aux obstacles cachés. Ligne dans un champ indique une clôture, un fossé ou une ligne électrique. Présumez une ligne électrique le long de tous les chemins.
    2. Etablissez des procédures de longues approches directes.
    3. Discuter les choix des approches et les approches préférées avec les locaux.
    4. Vitesse supplémentaire pour manoeuvrer dans le gradient et la turbulence.
    5. Réexaminer les techniques d'atterrissage vent de travers.
    6. Techniques de branchages (arbres).
    7. Evitement des champs clairement cultivés.
  • Equipement
  1. Eau (et nourriture, pour après le vol)
  2. Radio
  3. Variomètre
  4. Compas (ou autre appareil directionnel)
  5. Téléphone mobile
  • Orientation au site
  1. Discuter des particularités générales du site et ses protocoles.
  1. Démontrer habiletés et connaissances - Exigences au carnet de vol
  1. Démontrer la capacité de bien accomplir régulièrement des approches classiques (prises de terrain en U).
  2. Démontrer la capacité de bien accomplir régulièrement des approches avec virages en S ou en huit (prises de terrain en S ou en 8).
  3. Démontrer la disposition correcte de l'aile au sol et le prévol de l'aile, de la sellette et du parachute de secours.
  4. Fournir une analyse fiable des conditions générales du site et de soi et un plan de vol incluant une trajectoire de vol, les endroits à éviter à cause de la circulation de l'air et les obstacles à garder à distance.
  5. Démontrer la capacité de bien accomplir régulièrement des gonflages «dos à la voile» avec vérification visuelle de l'aile.
  6. Démontrer la capacité de bien accomplir régulièrement des gonflages «face à la voile» avec temporisation de l'aile.
  7. Tenir le parapente en cerf-volant sous contrôle au-dessus de sa tête pendant 2 minutes dans un vent régulier.
  8. Effectuer régulièrement des gonflages nets et fluides «face à la voile» avant le décollage.
  9. Avant chaque vol, démontrer une façon d'établir que le libériste est correctement attaché à l'aile, avec les suspentes et les élévateurs libres, juste avant le gonflage.
  10. Accomplir 2 gonflages/décollages avce maîtrise et dynamisme, où le vent est d'au moins 15° de travers mais de 5 mph (8 km/h) ou moins.
  11. Démontrer 2 gonflages/décollages sans vent (0-5 mph, 0-8 km/h).
  12. Démontrer comment expliquer à une équipe au sol des techniques d'aides au décollages et quand cette aide est nécessaire.
  13. Démontrer le vol avec variation de vitesse aérodynamique fluide, de taux de chute minimum à vol rapide, en gardant le cap.
  14. Démontrer le vol avec habileté de comfortablement et précisément ralentir au taux de chute minimum et accélérer à vitesse aérodynamique normale de manière fluide et en gardant le cap. Le libériste ne doit pas ralentir près de la vitesse de décrochage.
  15. Démontrer le(s) vol(s) suivant une trajectoire planifiée alternant des virages en S changeant le cap d'au moins 90°. Le cap n'a pas besoin de s'écarter de plus de 45° du vent de face. Les virages doivent être fluides avec vitesse aérodynamique sous contrôle, se terminant en atterrissage sécuritaire, debout et selon un cap.
  16. Démontrer des virages de 180° dans les deux directions et à des vitesses et inclinaisons diverses.
  17. Démontrer des habiletés de pilotage à une main, des virages aux élévateurs arrières et des virages par appuis sellette.
  18. Démontrer des fermetures de bouts d'ailes symétriques et asymétriques pour augmenter le taux de chute.
  19. Démontrer la capacité de juger et permettre l'espacement approprié d'une arête et d'autres aéronefs.
  20. Démontrer cinq atterrissages à moins de 33 pieds (10 m) d'une cible, sécuritaire, fluide, sur les pieds et vent de face. La cible doit être suffisamment proche du décollage pour que des virages soient requis pour établir une approche et éviter son survol. La cible devrait être au moins 100 pieds (30 m) plus bas que le décollage.
  21. Expliquer les procédures d'atterrissages appropriées par vent fort et comment éviter de se faire traîner au sol.
  22. Expliquer l'entretien correct de l'aile.
  23. Expliquer comment allonger et raccourcir la trajectoire de vol.
  24. Expliquer les règles de priorités en vol.
  25. Démontrer l'usage approprié du système d'accélérateur.
  26. Démontrer le déploiement du secours accroché dans la sellette en simulation de turbulence ou d'anomalie.
  27. Démontrer la capacité de différencier la vitesse air de la vitesse sol et de la vitesse du vent.
  28. Garder le contrôle directionnel et corriger une fermeture asymétrique de 25% de l'envergure.
  29. Augmenter le taux de chute et/ou la vitesse aérodynamique.
  30. Voler au taux de chute minimum en empèchant tout risque de décrochage ou de vrille, en particulier en volant dans les ascendances, les descendances ou tout en faisant des virages.
  31. Démontrer une connaissance approfondie:
    1. Démontrer une technique de posé sous parachute (roulé-boulé) appropriée et efficace.
    2. Passer l'examen écrit parapente Novice ACVL/HPAC (P2).
    3. Reconnaitre et comprendre le besoin de se familiariser avec les restrictions spécifiques aux sites et les limites d'accès des décollages et attéros, compatibles avec la conservation des privilèges de vol à un site.
  1. Limitations opérationelles recommandées pour parapentiste Novice (P2)
  1. Devrait dépasser ces limites uniquement après avoir démontré une maitrise complète de toutes les tàches requises et après avoir bien compris les problèmes potentiels et les dangers en dépassant ces limites.
  2. Limitations opérationelles devraient être déterminées par le choix de l'annotation prérequise.
  3. Ne devrait pas voler en thermiques de taux de montée supérieurs à 400 pi/min (2 m/s).
  4. En décollage pédestre, ne devrait décoller qu'en pentes de plus de 4:1, où le vent se maintient à 25° ou moins de la direction parfaite.
  5. Contact visuel avec l'attéro.
  6. Eviter de tirer plus de 2/3 de la distance entre nul et le décrochage sur l'un ou l'autre des freins.
  7. Limiter l'inclinaison des virages à 30°, limiter la vitesse en virages à 1,5 fois en ligne droite, sans freins, vitesse de croisière et sortir avec fluidité de toute spirale qui tend à s'incliner plus ou à accélérer.
  8. Devrait voler un parapente recommandé par le manufacturier comme convenable pour débutants ou intermédiaires.

P3

Intermédiaire

  1. Description Générale

Le libériste a la connaissance et les habiletés pour voler à la plupart des sites en conditions de vol à voile légères à modérées et de juger quand le site et les conditions sont volables pour ses habiletés, ses connaissances et son expérience. Le libériste comprend le système de qualifications parapente ACVL/HPAC et les limitations opérationnelles recommandées et les RAC (règlements aviation canadiens) et autres règles de vol applicables (règles des falaises, priorités en thermiques, RAC 602.29, règlements de l'espace aérien, etc.). Le libériste doit avoir bon jugement et une maturité proportionelle à la qualification.

  1. Prérequis
  • Qualification P2 (Novice Parapente)
  • Doit avoir obtenu les deux annotations Vol Côtier/Pente et Vol à voile Thermique.
  1. Qualification Intermédiaire - Tâches Requises Vérifiées
  1. Exigences au carnet de vol
    1. Doit avoir inscrit au moins 30 jours de vol.
    2. Doit avoir inscrit au moins 90 vols au total.
    3. Doit avoir inscrit au moins 60 heures de vol.
  2. Habiletés et connaissances démontrées
    1. Avoir reçu entraînement et/ou comprend l'importance et la signification des:
      1. Règlements de priorité.
      2. Règlements de Transports Canada et les cartes aéronautiques.
      3. Contrôle de la vitesse aérodynamique, décrochages, vrilles, fermetures dues aux turbulences et rétablissements.
      4. Manuel du propriétaire du parapente.
      5. Résultats des rapports d'accidents ACVL/HPAC courants.
      6. Premiers soins (hautement recommandé).
    2. Peut donner une analyse verbale des conditions sur la colline, démontrer connaissance de sous le vent, gradients, ascendances, descendances, air laminaire, turbulence et rouleaux (rotors) et leurs effets sur la trajectoire de vol et les virages.
    3. Doit énoncer un plan de vol pour chaque vol vérifié.
    4. Doit montrer un prévol consciencieux de la sellette, du parapente et du parachute de secours.
    5. A chaque vol, démontrer une façon d'assurer que le libériste est correctement attaché au parapente, avec suspentes et élévateurs libres, juste avant le décollage.
    6. Tous les gonflages/décollages devraient être confiants et dynamiques, avec une transition fluide entre la course et le vol. Les vols avec gonflages/décollages lents ou instables ne sont pas adéquats pour les tâches vérifiées.
    7. Pour les tâches vérifiées, tous les atterrissages doivent être sécuritaires, fluides, sur les pieds et contrôlés.
    8. Démontrer la capacité de différencier la vitesse aérodynamique de la vitesse sol et de la vitesse du vent.
    9. Démontrer des virages de 180° liés le long d'un tracé au sol prédéterminé montrant des retournements fluides et contrôlés et une coordination appropriée à des vitesses et inclinaisons diverses.
    10. Démontrer des virages de 360° dans les deux directions et à des vitesses et inclinaisons diverses.
    11. Démontrer des fermetures symétriques et asymétriques (25% par côté, 50% total) ou une autre méthode de réduire l'aile pour augmenter le taux de chute.
    12. Démontrer une méthode pour accélérer.
    13. Démontrer un contrôle approprié lorsque le parapente se lance vers l'avant avec un appui des freins au bon moment.
    14. Donner une description verbale minutieuse de la manière de garder le contrôle de la direction et corriger durant une fermeture asymétrique de 50%.
    15. Donner une explication approfondie de:
      1. pourquoi voler un parapente avec une ou les deux poignées de freins significativement étendues devrait être évité sauf durant l'arrondi à l'atterrissage.
      2. les signes que le parapente est entré en décrochage (un ou les deux côtés).
    16. En vents de 5-15 mph (8-24 km/h), démontrer la capacité de maintenir la vitesse aérodynamique au ou près du taux de chute minimum durant les étapes vent de travers et vent debout, sans évidence de décrochage.
    17. Démontrer cinq atterrissages à moins de 10 pieds (3 m) d'une cible après des vols exigeants des virages en approche.
    18. Démontrer un contrôle approprié de la vitesse aérodynamique en approche en descendant dans un gradient.
    19. Démontrer une vitesse aérodynamique appropriée pour une distance maximale dans une vent de face significatif.
    20. Doit passer l'examen écrit Intermédiaire ACVL/HPAC parapente (P3).
    21. Reconnaitre et comprendre le besoin de se familiariser avec les restrictions spécifiques aux sites et les limites d'accès des décollages et attéros, compatibles avec la conservation des privilèges de vol à un site.
  1. Limitations opérationelles recommandées pour parapentiste Intermédiaire
  1. Vent de base maximum de 16 mph (25 km/h).
  2. Rafales maximum de 19 mph (30 km/h).
  3. Taux maximal de rafales de 5 mph (8 km/h) en 5 secondes.
  4. Éviter les virages à grandes inclinaisons près du sol.
  5. Eviter de tirer plus de 3/4 de la distance entre nul et le décrochage sur l'un ou l'autre des freins.
  6. Limiter l'inclinaison des virages aux recommandations du manufacturier, limiter la vitesse en virages à deux fois en ligne droite, sans freins, vitesse de croisière et sortir avec fluidité de toute spirale qui tend à s'incliner plus ou à accélérer.
  7. Ne devrait initier des virages vent arrière qu'avec 300 pieds (100 m) d'espacement avec la colline ou la crête en vents au-dessus de 15 mph (24 km/h) et 250 pieds (75 m) d'espacement en vents au-dessus de 9 mph (15 km/h).
  8. Ne devrait pas voler en thermiques lorsque leur taux de montée maximal dépasse 800 pi/min (4 m/s) ou aux endroits où des nuages verticaux se développent.
  9. Une fois les habiletés ci-dessus maitrisées, un parapentiste Intermédiaire devrait essayer de nouvelles manoeuvres, de nouveaux sites, de nouvelles conditions avec les conseils d'un Instructeur Avancé certifié ou d'un observateur de l'ACVL/HPAC.

P4

Avancé

  1. Description Générale

Le libériste a les connaissances et les habiletés pour voler aux sites techniquement exigeants dans des conditions fortes de vol à voile et de juger de sa capacité d'y voler selon ses habiletés, connaissances et expérience. Le libériste comprend le système de qualifications parapente ACVL/HPAC et les limitations opérationnelles recommandées et les RAC (règlements aviation canadiens) et autres règles de vol applicables à ses vols. Le libériste volera selon son bon jugement et a une maturité proportionelle à la qualification.

  1. Prérequis
  • Qualification P3 (Intermédiaire Parapente)
  • Doit avoir obtenu les trois Annotations suivantes: Vol Côtier/Pente, Vol à Voile Thermique et SIV.
  • Passer l'examen HAGAR
  1. Qualification Avancé - Tâches Requises Vérifiées
  1. Exigences au carnet de vol
    1. 250 vols.
    2. Doit avoir fait cinq vols à chacun de cinq sites en conditions de qualification Intermédiaire, desquels trois furent intérieurs (i.e. pas côtiers).
    3. Doit avoir inscrit au moins 80 jours de vols.
    4. Doit avoir inscrit au moins trois vols d'une heure dans les thermiques sans ascendance dynamique. Les vols doivent être effectuées d'au moins deux sites en conditions de qualification Intermédiaire.
    5. Doit avoir inscrit au moins un vol d'une heure en ascendance dynamique sans thermique.
    6. Doit avoir inscrit au moins 120 heures de vol solo au total, desquels 60 heures doivent être en thermiques.
    7. Doit avoir volé avec au moins cinq différents modèles de parapentes.
    8. Doit avoir obtenu les annotations Vol à voile Côtier/Pente et Thermique
  2. Habiletés et connaissances démontrées
    1. Démontrer le prévol de la sellette, du parapente et du parachute de secours.
    2. Peut donner une analyse verbale des conditions.
    3. Peut décider et suivre un plan de vol.
    4. A chaque vol, démontrer une façon d'assurer que le libériste est correctement attaché au parapente, avec suspentes et élévateurs libres, juste avant le décollage.
    5. Tous les gonflages/décollages devraient être confiants et agressifs, avec une transition fluide entre la course et le vol. Les vols avec gonflages/décollages lents ou instables ne sont pas adéquats pour les tâches vérifiées.
    6. Tous les atterrissages doivent être sécuritaires, fluides, sur les pieds et contrôlés.
    7. Démontrer la capacité de permettre l'espacement en faisant des virages de 360° en effectuant des figures huit:
      1. En vent suffisant pour dériver, deux points seront choisis sur une ligne perpendiculaire au vent.
      2. Le libériste volera sur une ligne paralèlle à celle joignant les balises, légèrement sous le vent vers leurs milieu. Durant le parcours vent de travers, le libériste jugera de la dérive. Au milieu entre les balises, le libériste fera unn virage fluide, délibéré vent debout et entamera un parcours en figure huit avec des virages fluides de rayons constants autour des balises (centrés aux balises) et des sections en ligne droite au milieu entre les balises.
      3. Le libériste doit effectuer deux figures huit consécutives avec vitesse aérodynamique, inclinaison et taux de virage variant fluidement tel que la trajectoire est maintenue et la dérive compensée sans surcompenser ni hésitation.
    8. Démontrer trois atterrissages consécutifs à moins de 10 pieds (3 m) d'une cible après un vol qui exige des virages en approche. En condition calme, la cible peut être déplacée par l'Observateur à chacun des trois vols. Les vols doivent être d'au moins une minute et 200 pieds-sol (60 m) AGL.
    9. Démontrer des virages fuides et coordonnés de 360° dans les deux directions, avec retournement à des vitesses et inclinaisons diverses appropriées pour la qualification.
    10. Doit passer l'examen écrit parapente Avancé ACVL/HPAC (P4).
    11. L'Instructeur ou l'Observateur doit être confiant que le libériste peut se présenter et voler des sites Avancés sans mettre des spectateurs, d'autres libéristes ou le site en danger.
    12. Premiers soins (hautement recommandé).

Annotation

Parapente

Vol à voile Thermique

L'annotation Vol à voile Thermique signifie que le libériste comprend les conditions spéciales et a démontré les habiletés de vol requises pour voler sécuritairement en conditions thermiques modérées à fortes (400-1200 pi/min ou 2-6 m/s)

  1. Démontrer vol contrôlé, calme et confiant en conditions exigeant des réponses rapides, délibérées, substantielles et correctes pour réduire l'effet.
  2. Démontrer la capacité de décoller sans aide avec un gonflage en course avant par vent de moins de 3 mph (5 km/h).
  3. Démontrer un contrôle approprié de la direction et correction de fermetures asymétriques complètes (i.e., 50% de l'envergure).
  4. Démontrer vol soutenu en conditions thermiques modérées sans ascendance de pente.
  5. Démontrer un contrôle fluide au bon moment lorsque le parapente se lance vers l'avant. Doit avoir inscrit cinq vols thermiques de 30 minutes sans ascendance de pente.
  6. Démontrer une compréhension des conditions de haute altitude (p.ex., densité de l'air, aspiration nuageuse, conditions anabatique et catabatique, hypoxie, hypothermie).

Limitations Opérationelles recommandées pour vol à voile thermique

  1. Vent de base maximal de 9 mph (15 km/h).
  2. Variations de vent dûes aux rafales de ±4 mph (±6 km/h).
  3. Vent de travers pendant les périodes décollables de 15 degrés ou moins.

Vol Côtier/Pente

L'annotation Vol Côtier/Pente signifie que le libériste comprend les conditions spéciales et a démontré les habiletés de vol requises pour voler sécuritairement dans le vent laminaire fort retrouvé sure les sites de pentes et côtiers qui permettent ce type de vol à voile.

  1. Démontrer deux gonflages/vols en vent fort (12-16 mph, 20-25 km/h).
  2. Démontrer des fermetures symétriques et asymétriques pour augmenter le taux de chute.
  3. Démontrer la capacité de juger et permettre l'espacement approprié entre un obstacle sur la pente et l'aile.
  4. Démontrer une habileté régulière d'atterrir en haut dans un vent laminaire fort de 12-16 mph (20-25 km/h) et être capable d'identifier les approches variées utiles pour atterrir dans de tels vents.
  5. Comprendre et expliquer les causes, variations et problèmes associés avec le venturi.
  6. Comprendre et expliquer les causes, variations et problèmes associés avec le gradient de vent.
  7. Comprendre et expliquer les indices des changements de vitesse et direction du vent que l'on peut observer en vol.
  8. Démontrer comment expliquer les techniques de décollages assistées à une équipe au sol et quand celles-ci sont nécessaires.
  9. Expliquer les procédures correctes d'atterrissage par vent fort et comment éviter de se faire traîner ainsi que les techniques diverses pour éliminer la traction de l'aile.
  10. Démontrer l'utilisation efficace de l'accélérateur.

Limitations opérationelles recommandées pour parapentiste en Vol à voile de Pente et Côtier

  1. Vent de base maximum de 19 mph (30 km/h)
  2. Rafales maximales de 22 mph (35 km/h)

Remorquage

  1. Doit participer à un cours théorique structuré et un cours pédagogique qui se concentre sur la théorie et la démonstration pratique des habiletés, techniques, méthodes et capacités de communiquer nécessaire au remorquage.
  2. Comprendre et discuter la pression de remorquage.
  3. Démontrer l'habileté régulière de gonfler et décoller sans vent face vers l'avant.
  4. Démontrer l'habileté régulière de gonfler et décoller face à la voile en vent atteignant 12 mph (20 km/h).
  5. Démontrer la capacité de communiquer par signaux des jambes et des mains et par radio.
  6. Comprendre le terme verrouillage hors-contrôle (lock-out) et décrire comment l'éviter.
  7. Démontrer l'habileté régulière de rester en ligne (on line) durant un remorquage.
  8. Démontrer l'habileté régulière de rester en ligne (on line) durant des conditions vent de travers jusqu'à 30°.
  9. Comprendre et communiquer avec l'Instructeur les habiletés et la procédure nécessaire pour s'en sortir sécuritairement si la ligne casse, lorsqu'encore bas.
  10. Comprendre et communiquer avec l'Instructeur la procédure à effectuer lorsque la ligne ne se détache pas ou se mêle avec le libériste au larguage.
  11. Comprendre et expliquer le mécanisme de décrochage d'une aile qui est particulière au remorquage, comme une tension élevée de la ligne ou un excès de freinage.

SIV

("Simulation d'Incident en Vol")

Un libériste voulant l'annotation SIV doit présenter à l'Instructeur ACVL/HPAC responsable une preuve signée par un Instructeur SIV d'avoir passé un cours SIV consistant en ces éléments de base:

  1. grandes oreilles
  2. capacité de descendre en spirale
  3. rétablissement de fermeture asymétrique provoquée
  4. rétablissement de fermeture frontale provoquée
  5. rétablissement de vrille provoquée
  6. rétablissement de décrochage provoqué

nb - L'annotation SIV n'est pas une annotation acrobatique.

Mini-voile

La Glisse Rapide (speed riding), date de l'hiver 2001. C'est une combinaison de parapente et de ski avec une petite aile peu performante de parachutage.

Le Plané Rapide (speed gliding) aussi connu comme Vol Rapide (speed flying) est une autre discipline faisant partie du parapente mais avec un petit parapente que l'on décolle à pied. L'annotation pour Glisse Rapide et Plané Rapide est la même et combinée mais les libéristes devraient tenir compte des connaissances et s'assurer qu'ils ont habiletés et pratique convenables pour participer à chacune des disciplines sécuritairement.

L'annotation est une simple qualification sous le terme Mini-voile.

Exigences

  1. Pour se qualifier, les libéristes doivent au moins avoir une qualification P2 au Canada.
  2. Démontrer la capacité de préparer, inspecter équipement et contrôler un gonflage statique.
  3. Démontrer la maitrise de l'aile sur ski (ou en marchant) dans une direction donnée, ralentir et arrêter.
  4. Démontrer la capacité de décoller d'une pente-école (avec ou sans skis, selon). Atterrir et continuer en contrôle statique.
  5. Démontrer la capacité de décoller et atterrir sécuritairement d'une pente-école tout en gardant le cap (sans le besoin de gérer une approche).
  6. Démontrer la capacité de gérer un haut vol à un site de vol connu.
  7. Démontrer du ski contrôlé sous l'aile (Glisse Rapide).
  8. Démontrer le vol sécuritaire près de la pente, toucher et skier avec l'aile au-dessus (Glisse Rapide seulement).
  9. Montrer les capacités de vol solo et la gérance du prévol à un site de vol connu.
  10. Démontrer un contrôle parfait de la direction et des techniques d'atterrissages sur pente (Glisse Rapide) et/ou sur les pieds (Plané Rapide).
  11. Démontrer que le libériste est autonome sur tous les sites en vol ( et sur skis pour Glisse Rapide). Le libériste doit être capable de juger des conditions pour Glisse Rapide à un site donné.
  12. Le libériste doit avoir le contrôle parfait en pratique cerf-volant de l'aile soit sur pieds ou skis et en tout temps
  13. Le libériste doit démontrer la capacité de décoller avec l'aile plus haute ou plus basse (Glisse Rapide) que le libériste sur la pente.

Qualification

Deltaplane

D1

Débutant

  1. Description Générale

Un Débutant a la connaissance et les habiletés nécessaires de bases pour voler et pratiquer suivant les limitations opérationelles significatives. Le libériste comprend le système de qualifications deltaplane ACVL/HPAC et les limitations opérationelles recommandées. Le libériste doit avoir un bon jugement et une maturité proportionelle à la qualification.

  1. Qualification Débutant - Tâches Requises Vérifiées
  1. Suivre et achever un cours de vol théorique de base.
  2. Comprendre et démontrer l'usage de radios.
  3. Montrer l'habileté d'assembler et faire le prévol d'un deltaplane et du harnais.
  4. Démontrer une maitrise de l'aile au sol suffisante pour décoller - sous contrôle.
  5. A chaque vol, montrer méthode(s) pour assurer la connexion correcte du libériste à l'aile, ie. le statique (position de vol, au sol).
  6. Décoller sans aide montrant:
    1. Vitesse sol et maitrise de l'angle d'attaque appropriés dirant le décollage.
    2. Aile au niveau et contrôle de la direction.
    3. Transition fluide de la course au vol.
  7. Reconnait et contrôle le vent relatif (vitesse aérodynamique),
    1. Deux vols choisis d'avance pour montrer:
      1. Vitesse aérodynamique constante.
      2. Vol direct fluide vers une cible prédéterminée.
      3. Atterrissage sécuritaire, fluide et face au vent.
    2. Quatre vols choisis d'avance pour montrer:
      1. Variations légères de vitesse aérodynamique et direction, en confiance, montrant une maitrise consciente des commandes .
      2. Augmentation fluide de la vitesse aérodynamique et diminution fluide démontrant une bonne maitrise.
      3. Atterrissage sécuritaire, fluide et face au vent.
  8. Reconnaitre et comprendre comment les conditions du vent au site de vol affecteront les vols.
    1. Direction du vent.
    2. Vitesse du vent.
    3. Forme du terrain.
    4. Obstacles.
  9. A chaque vol, démontrer une procédure après-vol correcte qui inclut sans se limiter à:
    1. Contrôle du deltaplane approprié pour le vent.
    2. Se décrocher avant de circuler au sol.
    3. Vérifier le trafic.
    4. Retirer le deltaplane de l'aire d'atterrissage.
  10. Montrer une compréhension de l'importance du pliage, transport, rangement et soins du deltaplane.
  11. Passer l'examen écrit deltaplane Débutant ACVL/HPAC.
  12. Accepter toutes les dispositions de la renonciation, acceptation des risques de l'ACVL/HPAC et envoyer l'original signé au Bureau de l'ACVL/HPAC.
  1. Limitations opérationelles recommandées pour deltiste Débutant:
  1. Les vols ne doivent pas aller à plus de 300 pieds-sol (100 m) AGL.
  2. Ne dépasser ces limites uniquement après avoir démontré une maitrise complète des tàches Débutant requises ci-haut et uniquement après avoir bien compris les problèmes potentiels et les situations dangereuses pouvant survenir en dépassant ces limites.
  3. Tous les vols devraient être faits sous la tutelle directe d'un Instucteur Certifié de l'ACVL/HPAC.
  4. Ne voler qu'en vents constants de 212 mph (20 km/h) ou moins.
  5. En décollage pédestre, ne décoller que lorsque le vent est à 30° ou moins de la direction parfaite et moins de 6 mph (10 km/h), ou de 15° en vent de 6-12 mph (10-20 km/h).
  6. Ne décoller que lorsqu'il n'y a pas d'obstacles dans les 60° de chaque côté de la trajectoire de vol prévue.
  7. Vole des sites appropriés pour ce niveau d'habiletés.
  8. Vole un deltaplane recommandé par le manufacturier comme convenable aux débutants ou novice.
  9. Vole un deltaplane muni de roues sur la barre de contrôle.
  10. Porte un casque en volant un deltaplane.

D2

Novice

  1. Description Générale

Un deltiste Novice a les connaissances et les habiletés de base nécessaire pour voler et pratiquer sans la supervision directe d'un instructeur mais avec des limites opérationelles significatives. Le libériste comprend le système de qualifications deltistes ACVL/HPAC et ses limitations opérationelles recommandées. Le libériste doit avoir un bon jugement et la maturité proportionelle à sa qualification. Les libéristes doivent avoir la qualification Débutant avant d'obtenir la qualification Novice. Tous les vols vérifiés doivent être planifiés par le libériste et discutés avec l'Instructeur.

  1. Prérequis

Qualification Débutant ACVL/HPAC

  1. Qualification Novice - Tâches Requises Vérifiées
  1. Passer l'examen écrit deltaplane Novice ACVL/HPAC (D2).
  2. Avoir inscrit plus de deux heures de vol solo.
  3. Avoir inscrit 75 vols supervisés incluant 10 à hauteur de plus de 500 pieds (150 m).
  4. Doit participer à un cours théorique structuré qui se concentre sur la sécurité, le vol et les conditions météorologiques et vents.
  5. Prévol, démontrer régulièrement:
    1. Analyses météo courantes et prévisions pour le site particulier selon des sources diverses: nouvelles, journaux et internet.
    2. Décollage sécuritaire pour le libériste et les autres.
    3. Identification des dangers et conséquences possibles.
    4. Analyse de l'attéro et ses caractéristiques et les choix/procédures d'approches.
    5. Utilisation appropriée de la radio et des instruments de vol.
    6. Surveillance des prévisions météo sur une radio météo et sur ordiphone avant de partir pour un vol et sur le site avant de voler.
    7. Contacter un libériste local pour un aperçu des conditions locales.
  6. Au décollage, régulièrement démontrer:
    1. Considérer les facteurs d'altitude, humidité et température (densité de l'air).
    2. Considérer la pente de la colline et le vent.
    3. Identifier un vent fort, poussière, moutons, arbres oscillants, oiseaux, fumée couchée et nuages lenticulaires.
    4. Identifier les possibilités de vent négatif – noter les signes de vent (dérive des nuages, lignes sur l'eau, dérive des oiseaux, fumée, vagues).
    5. Identifier variations de direction et vitesse du vent, rafales et leur pertinence.
  7. En atterrissant, régulièrement démontrer:
    1. Considérer la densité de l'air (tel que mentionné ci-haut dans décollages).
    2. Conscientiser la direction du vent et comment il affecte l'atterrissage et remarquer les indices du vent autres que le manche à air.
    3. Approches sécuritaires qui tiennent compte des obstacles artificiels. P. ex. Ligne dans un champ indique une clôture, un fossé ou une ligne électrique, présumez une ligne électrique le long de tous les chemins.
    4. Une aproche qui permet une longue finale directe.
    5. Consultation préalable avec les locaux sur les approches préférées et choix.
    6. Plus de vitesse pour maitriser gradient et turbulence.
    7. Connaitre et pratiquer les techniques d'atterrissage vent de travers.
    8. Connaitre les techniques de branchages (arbres).
    9. Evitement des champs évidemment cultivés.
  8. Vole avec l'équipement de sécurité approprié: aile appropriée pour l'habileté, casque, parachute de secours, roues, radio, variomètre, altimètre, compas ou appareil indiquant le cap, téléphone mobile, émetteur de position par satellite, nourriture et eau.
  9. Démontrer connaissance et obéissance aux spécificités du site et au protocole.
  10. Habiletés supplémentaires - régulièrement démontrer:
    1. Approche en figure 8 et classique aéronef.
    2. Prévol conscientieux de l'aile, du harnais et du secours.
    3. Un plan de vol sécuritaire incluant trajectoire, endroits à éviter dans les conditions météo et obstacles à rester à l'écart.
    4. Pratique le statique prévol.
    5. Circuler efficacement au sol et décoller sans aide en vent constant de 16 mph (25 km/h).
    6. Transition fluide de la course au vol ainsi que durant la transition en position couchée.
    7. Décollage dans un vent de travers d'au moins 15° et jusqu'à 12 mph (20 km/h).
    8. Décollage en vent de moins de 3 mph (5 km/h) en pente faible.
    9. Voler la palette de vitesses (de taux de chute minimum aux bras complètment vers l'arrière) de l'aile avec contrôle parfait et gardant le cap. L'aile ne doit pas décrocher en vol lent.
    10. Un décrochage docile (en altitude) et rétablissement graduel.
    11. Comment expliquer à une équipe au sol des techniques d'aides au décollages et quand cette aide est nécessaire.
    12. Vol suivant une trajectoire planifiée alternant des virages en S changeant le cap d'au moins 90°. Le cap n'a pas besoin de s'écarter de plus de 45° du vent de face. Les virages doivent être fluides avec vitesse aérodynamique sous contrôle, se terminant en atterrissage sécuritaire selon un cap.
    13. Virages de 180° dans les deux directions et à des vitesses et inclinaisons diverses.
    14. Voler sans les mains pour trouver la position de la barre au neutre.
    15. Capacité de juger et permettre l'espacement approprié avec le terrain et les autres aéronefs.
    16. cinq atterrissages à moins de 100 pieds (30 m) d'une cible: sécuritaire, fluide et vent de face. La cible doit être suffisamment distante du décollage pour que des virages soient requis pour établir une approche et éviter son survol. La cible devrait être au moins 100 pieds (30 m) plus bas que le décollage.
    17. Expliquer la circulation au sol correcte et se décrocher après un atterrissage par vent fort.
    18. Expliquer l'entretien correct de l'aile.
    19. Expliquer comment allonger ou raccourcir la trajectoire de vol.
    20. Expliquer les règles de priorités en vol.
    21. Démontrer le déploiement du secours accroché dans le harnais en simulation de turbulence ou d'anomalie. Connais la technique du roulé-boulé.
    22. Différencier vitesse aérodynamique de la vitesse sol et de la vitesse du vent.
    23. Connaissance et compréhension du besoin de se familiariser avec les restrictions de site et des limites d'accès aux décollages et attéros, consistants avec la conservation des privilèges du site.
  1. Limitations opérationelles recommandées pour deltiste Novice (D2)
  1. Devrait dépasser ces limites uniquement après avoir démontré une maitrise complète de toutes les tàches requises et après avoir bien compris les problèmes potentiels et les dangers en dépassant ces limites.
  2. Vent maximal de 19 mph (30 km/h) et une variation dûes aux rafales de 6 mph (10 km/h).
  3. Ne devrait pas voler en thermiques de taux de montée supérieurs à 400 pi/min (2 m/s).
  4. En décollage pédestre, ne devrait décoller qu'en pentes de plus de 5:1 et jusqu'à une pente de 1:1.
  5. Décoller en vent de travers jusqu'à 45° dans un vent de moins de 6 mph (10 km/h). En vent de plus de 6 mph (10 km/h), la direction du vent doit s'aligner progressivement avec sa force.
  6. Contact visuel avec l'attéro.
  7. Virages à 35° d'inclinaison maximum.
  8. Voler un deltaplane recommandé par le manufacturier comme convenable pour débutants ou novices.

D3

Intermédiaire

  1. Description Générale

Le libériste a la connaissance et les habiletés pour voler à la plupart des sites en conditions de vol à voile légères à modérées et de juger quand le site et les conditions sont volables pour ses habiletés, ses connaissances et son expérience. Le libériste comprend le système de qualifications deltaplane ACVL/HPAC et les limitations opérationnelles recommandées et les RAC (règlements aviation canadiens) et autres règles de vol applicables (règles des falaises, priorités en thermiques, RAC 602.29, règlements de l'espace aérien, etc.). Le libériste doit avoir bon jugement et une maturité proportionelle à la qualification.

  1. Prérequis

Qualification deltaplane Novice ACVL/HPAC.

  1. Qualification Intermédiaire - Tâches Requises Vérifiées
  1. Passer l'examen écrit Intermédiaire (D3) ACVL/HPAC.
  2. Avoir inscrit plus de 10 heures de vol solo.
  3. Avoir inscrit plus de 150 vols solo.
  4. Avoir inscrit au moins 30 jours de vol.
  5. Dix vols en thermiques de sites intérieurs (pas côtiers).
  6. Volé à cinq sites différents.
  7. Avoir reçu entraînement et/ou comprend l'importance et la signification des:
    1. Règlements de priorité.
    2. Règlements de Transports Canada et les cartes aéronautiques
    3. Contrôle de la vitesse aérodynamique, décrochages, vrilles et turbulences affectant l'angle d'attaque et l'inclinaison et les rétablissements.
    4. Le manuel du propriétaire du deltaplane.
    5. Résultats des rapports d'accidents ACVL/HPAC courants.
    6. Premiers soins (hautement recommandé).
  8. Donner une analyse verbale des conditions sur la colline, démontrer connaissance de sous le vent, gradients, ascendances, descendances, air laminaire, turbulence et rouleaux (rotors) et leurs effets sur la trajectoire de vol et les virages.
  9. Énoncer un plan de vol pour chaque vol vérifié.
  10. Montrer un prévol consciencieux du harnais, du deltaplane et du parachute de secours.
  11. A chaque vol, démontrer une façon d'assurer que le libériste est correctement attaché au deltaplane juste avant le décollage, ie. le statique.
  12. Démontrer décollages agressifs et confiants avec une transition fluide de la course au vol. Les vols avec décollages lents ou instables ne sont pas adéquats pour les tâches vérifiées.
  13. Démontrer des atterrissages régulièrement sécuritaires sur les pieds et en contrôle.
  14. Démontrer la capacité de différencier la vitesse aérodynamique de la vitesse sol et de la vitesse du vent.
  15. Démontrer des virages de 180° liés le long d'un tracé au sol prédéterminé montrant des retournements fluides et contrôlés et une coordination appropriée à des vitesses et inclinaisons diverses.
  16. Démontrer des virages de 360° dans les deux directions et à des vitesses et inclinaisons diverses.
  17. Dire pourquoi les décrochages violents provoqués (whip stalls) sont dangereux.
  18. Faire une description verbale conscientieuse de la vrille et comment en sortir.
  19. Donner une explication approfondie des conséquences du vol au taux de chute minimum en conditions turbulentes ou venteuses.
  20. Démontrer cinq atterrissages à moins de 50 feet (15 m) d'une cible après des vols exigeants des virages en approche.
  21. Démontrer un contrôle approprié de la vitesse aérodynamique en approche en descendant dans un gradient.
  22. Démontrer une vitesse aérodynamique appropriée pour une distance maximale dans une vent de face significatif.
  23. Reconnaitre et comprendre le besoin de se familiariser avec les restrictions spécifiques aux sites et les limites d'accès des décollages et attéros, compatibles avec la conservation des privilèges de vol à un site.
  1. Limitations opérationelles recommandées pour deltiste Intermédiaire (D3)
  1. Vent de base maximum de 16 mph (25 km/h).
  2. Rafales maximum de 19 mph (30 km/h).
  3. Taux maximal de rafales de 6 mph (10 km/h) en 10 secondes.
  4. Éviter les virages à grandes inclinaisons près du sol.
  5. Ne vole pas au-delà des limites établies par le manufacturier pour cette aile.
  6. Amorcer des virages vent arrière avec au moins 300 pieds (100 m) d'espacement avec la colline ou la crête en vent de plus de 12 mph (20 km/h) et 250 pieds (75 m) d'espacement en vent de plus de 9 mph (15 km/h).
  7. Ne vole pas en thermique lorsque le taux de montée maximal dépasse 800 pi/min (4 m/s) ou là où se trouvent des nuages croissant verticalement.
  8. Une fois les habiletés ci-dessus maitrisées, un deltiste Intermédiaire devrait essayer de nouvelles manoeuvres, de nouveaux sites, de nouvelles conditions avec les conseils d'un Instructeur deltaplane Avancé certifié ou d'un observateur de l'ACVL/HPAC.

D4

Avancé

  1. Description Générale

Le libériste a les connaissances et les habiletés pour voler aux sites techniquement exigeants dans des conditions fortes de vol à voile et de juger de sa capacité d'y voler selon ses habiletés, connaissances et expérience. Le libériste comprend le système de qualifications deltaplane ACVL/HPAC et les limitations opérationnelles recommandées et les RAC (règlements aviation canadiens) et autres règles de vol applicables à ses vols. Connaissances en premiers soins sont hautement recommandées. Le libériste volera selon son bon jugement et a une maturité proportionelle à sa qualification.

  1. Prérequis
  • Qualification Intermédiaire ACVL/HPAC.
  • Passer l'examen HAGAR
  1. Qualification Avancé - Tâches Requises Vérifiées
  1. Passer l'examen écrit Avancé (D4) ACVL/HPAC.
  2. Passer l'examen HAGAR de Transports Canada (ou avoir une licence de vol).
  3. Avoir inscrit plus de 75 heures de vol solo.
  4. Avoir inscrit plus de 250 vols solo.
  5. Voler activement en deltaplane plus de trois ans.
  6. Vol distance de 25 mile (40 km).
  7. Certificat de premiers soins élémentaire.
  8. Avoir inscrit cinq vols à chacun de cinq sites différents dans des conditions Intermédiaire desquels trois sont à l'intérieur (pas côtiers).
  9. Avoir inscrit au moins 80 jours de vol.
  10. Avoir inscrit au moins trois vols d'une heure en thermiques sans ascendance de pente. Les vols doivent s'amorcer d'au moins deux sites différents en conditions Intermédiaire.
  11. Avoir inscrit au moins un vol d'une heure en ascendance de pente sans thermique.
  12. Avoir volé au moins 5 différents modèles ou grandeurs de deltaplanes.
  13. Démontrer prévol du harnais, de l'aile et du parachute de secours.
  14. A chaque vol, démontrer une façon d'assurer que le libériste est correctement attaché au deltaplane, juste avant le décollage ie. le statique.
  15. Démontrer des décollages confiants et agressifs, avec une transition fluide entre la course et le vol.
  16. Démontrer des atterrissages sécuritaires, fluides, sur les pieds et contrôlés.
  17. Démontrer la capacité de permettre l'espacement en faisant des virages de 360° en effectuant des figures huit:
    1. En vent suffisant pour dériver, deux points seront choisis sur une ligne perpendiculaire au vent.
    2. Le libériste volera sur une ligne paralèlle à celle joignant les balises, légèrement sous le vent vers leurs milieu. Durant le parcours vent de travers, le libériste jugera de la dérive. Au milieu entre les balises, le libériste fera unn virage fluide, délibéré vent debout et entamera un parcours en figure huit avec des virages fluides de rayons constants autour des balises (centrés aux balises) et des sections en ligne droite au milieu entre les balises.
    3. Le libériste doit effectuer deux figures huit consécutives avec vitesse aérodynamique, inclinaison et taux de virage variant fluidement tel que la trajectoire est maintenue et la dérive compensée sans surcompenser ni hésitation.
  18. Démontrer trois atterrissages consécutifs à moins de 10 pieds (3 m) d'une cible après un vol qui exige des virages en approche. En condition calme, la cible peut être déplacée par l'Observateur à chacun des trois vols. Les vols doivent être d'au moins une minute et 200 pieds-sol (60 m) AGL.
  19. Démontrer des virages fuides et coordonnés de 360° dans les deux directions, avec retournement à des vitesses et inclinaisons diverses appropriées pour la qualification.
  20. L'Instructeur ou l'Observateur doit être confiant que le libériste peut se présenter et voler des sites Avancés sans mettre des spectateurs, d'autres libéristes ou le site en danger.

Annotation

Deltaplane

Vol à voile Thermique

L'annotation Vol à voile Thermique signifie que le libériste comprend les conditions spéciales et a démontré les habiletés de vol requises pour voler sécuritairement en conditions thermiques modérées à fortes (400-1200 pi/min ou 2-6 m/s).

  1. Démontrer vol contrôlé, calme et confiant en conditions exigeant des réponses rapides, délibérées, substantielles et correctes pour réduire l'effet.
  2. Démontrer la capacité de décoller régulièrement sans aide avec une bonne course en vent de moins de 3 mph (5 km/h).
  3. Démontrer un contrôle approprié de la direction et correction en conditions turbulentes.
  4. Démontrer vol soutenu en conditions thermiques modérées sans ascendance de pente.
  5. Démontrer un contrôle de la vitesse fluide et bien ajusté en conditions turbulentes. Pas de décrochage.
  6. Avoir inscrit cinq vols thermiques de 30 minutes sans ascendance de pente.
  7. Démontrer une compréhension des conditions de haute altitude (p.ex., densité de l'air, aspiration nuageuse, conditions anabatique et catabatique, hypoxie, hypothermie).
  8. Effectuer des atterrissages constamment sécuritaires en conditions thermiques sans dommage ni blessure.

Vol Côtier/Pente

L'annotation Vol Côtier/Pente signifie que le libériste comprend les conditions spéciales et a démontré les habiletés de vol requises pour voler sécuritairement dans le vent laminaire fort retrouvé sure les sites de pentes et côtiers qui permettent ce type de vol à voile.

  1. Démontrer deux décollages par vent fort (9-19 mph, 15-30 km/h).
  2. Démontrer la capacité de juger et permettre l'espacement approprié entre un obstacle sur la pente et l'aile.
  3. Démontrer une habileté régulière d'atterrir en haut dans un vent laminaire fort de 12-16 mph (20-25 km/h) et être capable d'identifier les approches variées utiles pour atterrir dans de tels vents.
  4. Comprendre et expliquer les causes, variations et problèmes associés avec le venturi.
  5. Comprendre et expliquer les causes, variations et problèmes associés avec le gradient de vent.
  6. Démontrer comment expliquer les techniques de décollages assistées à une équipe au sol et quand celles-ci sont nécessaires.
  7. Expliquer les procédures correctes d'atterrissage par vent fort et comment éviter de se faire tourner vent de dos, ainsi que les diverses techniques de se détacher de l'aile par vent fort.

Remorquage du Sol

Le remorquage du sol est défini comme toute méthode de remorquage dont le mécanisme fournissant la force de remorquage reste au sol.

  1. Participer à un cours pédagogique qui se concentre sur la théorie et la démonstration pratique des habiletés, techniques, méthodes et capacités de communiquer nécessaire à ce type de remorquage, ie. décollage pédestre, chariot, roues ou véhicule.
  2. Comprendre et discuter la pression de remorquage.
  3. Démontrer l'habileté régulière de décoller sans vent avec la méthode apprise par le libériste, ie. décollage pédestre, chariot, roues ou véhicule.
  4. Démontrer la capacité de communiquer par signaux des jambes et des mains et par radio.
  5. Comprendre le terme verrouillage hors-contrôle (lock-out) et décrire comment l'éviter.
  6. Démontrer l'habileté régulière de rester en ligne (on line) durant un remorquage.
  7. Démontrer l'habileté régulière de rester en ligne (on line) durant des conditions vent de travers jusqu'à 30°.
  8. Comprendre et communiquer avec l'Instructeur les habiletés et la procédure nécessaire pour sortir sécuritairement lors d'une cassure basse de la ligne.
  9. Comprendre et communiquer avec l'Instructeur la procédure à effectuer lorsque la ligne ne se détache pas ou se mêle avec le libériste au larguage.

Remorquage Aérien

  1. Participer à un cours pédagogique qui se concentre sur la théorie et la démonstration pratique des habiletés, techniques, méthodes et capacités de communiquer nécessaire au remorquage aérien.
  2. Comprendre et discuter la pression de remorquage.
  3. Démontrer l'habileté régulière de décoller sans vent avec la méthode apprise par le libériste, ie. décollage pédestre, chariot, roues.
  4. Démontrer la capacité de communiquer par signaux des jambes et des mains et par radio.
  5. Comprendre le terme verrouillage hors-contrôle (lock-out) et décrire comment l'éviter.
  6. Démontrer l'habileté régulière de rester en ligne (on line) durant un remorquage.
  7. Démontrer l'habileté régulière de rester en ligne (on line) pendant un virage du remorqueur.
  8. Comprendre et communiquer avec l'Instructeur les habiletés et la procédure nécessaire pour sortir sécuritairement lors d'une cassure basse de la ligne.
  9. Comprendre et communiquer avec l'Instructeur la procédure à effectuer lorsque la ligne ne se détache pas ou se mêle avec le libériste au larguage.

Demandes des Qualifications Débutant (D1/P1) à Avancé (D4/P4)

  1. Les instructeurs certifiés sont chargés d'envoyer les demandes de qualifications Débutant (D1/P1), Novice (D2/P2) et Intermédiaire (D3/P3) au Bureau de l'ACVL. Les demandes doivent être accompagnées d'une copie marquée de l'examen signé par l'instructeur certifiant la note de passage de chaque demandeur.
  2. Les instructeurs certifiés sont chargés d'envoyer les demandes de qualifications Avancés au Bureau de l'ACVL. Les demandes doivent être accompagnées d'une copie marquée de l'examen signé par l'instructeur certifiant la note de passage de chaque demandeur. Les demandes doivent indiquer que le libériste a passé l'examen HAGAR et l'instructeur ou le libériste doit envoyer une copie électronique de la lettre de Transports Canada avant que la qualification Avancé puisse être officialisé au Bureau.
  3. Abrogé (2014).
  4. Les formulaires de demandes de qualifications sont disponibles sur le site internet de l'ACVL/HPAC.

Exigences de la qualification Maître

  1. Le conseil d'administration (CA) de l'ACVL/HPAC accordera les qualifications Maîtres.
  2. Les libéristes désirants une qualification Maître doivent faire la demande par écrit au Président. Avec la demande, une description des réalisations et des contributions du candidat au vol libre est requise. Un membre de l'ACVL/HPAC peut aussi soumettre une demande de qualification Maître au nom d'un candidat.
  3. Un candidat doit avoir une qualification Avancé et avoir accumulé 250 heures de vol dans la discipline pour laquelle la qualification est demandé. Suivant la réception d'une demande de qualification Maître, le conseil d'administration attribuera les points au demandeur selon les critères du tableau suivant. Les candidats doivent obtenir 25 points pour qualifier pour la qualification Maître.

Réalisations et contributions

Valeur

Avoir servi comme directeur, membre du conseil d'administration et/ou officier d'une association nationale

0-6

Avoir servi dans des programmes de dépistage ou dans des comités de l'association nationale. Ceci comprend président de comité de l'ACVL/HPAC, représentant à la FAI/CIVL ou à une association provinciale ou nationale reliée à l'aviation.

0-4

Avoir servi comme directeur ou membre du conseil d'administration d'une association provinciale

0-4

Avoir servi dans un comité ou comme officier d'une association provinciale. Ceci comprend membre du conseil d'administration, secrétaire, représentant de l'ACVL, président d'un comité, représentant à une association provinciale reliée à l'aviation.

0-2

Avoir servi comme directeur ou membre du conseil administratif d'une association régionale ou club local.

0-6

Avoir servi dans un comité ou comme officier d'un club ou d'une association régionale. Ceci comprend secrétaire, représentant à une association provinciale, président de comité, représentant à une association régionale ou locale reliée à l'aviation.

0-3

Responsable de l'organisation d'une compétition de vol libre ou avoir une responsabilité dans la direction d'une rencontre.

0-4

Assistance responsable de l'opération d'une compétition de vol libre. Par exemple: directeur des décollages, assistant aux décollages, directeur des (ou assistant aux) atterrissages, chef ou assistant au pointage, juge aux balises.

0-2

Certification et enregistrement des progrès en tant qu'instructeur ACVL.

0-4

Edition d'un bulletin de nouvelle local, provincial ou national ou webmestre pour un site internet de vol libre.

0-5

Correspondant canadien pour une publication de vol libre étrangère.

0-2

Contributions d'articles sur le vol libre pour publication ou article de presse.

0-2

Représenter le Canada dans des compétitions sanctionnées par la FAI/CIVL.

0-5

Production et sortie d'un documentaire, d'un film, d'une émission de télévision ou réalisation d'une publicité sur le vol libre.

0-4

Etablir un record mondial approuvé par la FAI dans la catégorie vol libre.

0-4

Autres contributions valables - Le total des points attribués sera évalué à la mesure des critères ci-dessus.

Ouvert

  1. Les qualifications Maîtres seront accordés durant la assemblée annuelle des directeurs de l'ACVL pour les demandes reçues au moins deux mois précédant celle-ci.
  2. Aucun frais pour une demande de qualification Maître.

Equivalence des Qualifications étrangères

  1. Les sociétaires en règle de l'ACVL/HPAC qui obtiennent une qualification étrangère, aussi bien que les nouveaux adhérants à l'ACVL/HPAC doivent contacter un instructeur ACVL certifié pour évaluer leurs habiletés et connaissances afin de déterminer la qualification ACVL/HPAC équivalente à laquelle ils se qualifient.
  2. L'ACVL/HPAC reconnaitra la carte IPPI et les qualifications USHPA. L'ACVL/HPAC peut aussi reconnaître d'autres qualifications étrangères. Les demandeurs doivent prouver qu'ils ont une qualification étrangère et une référence vérifiable afin que l'ACVL/HPAC établisse une équivalence.

Responsabilités

  1. Le CA est chargé d'examiner les demandes de qualifications Maîtres (D5/P5) et de les accorder ou non.
  2. Le Directeur Général est chargé d'examiner et d'accorder les demandes des qualifications Débutant (D1/P1) à Avancés (D4/P4).

NOTE IMPORTANTE: Pour plus d'informations sur le programme de Certification des Instructeurs, voir la PNE 420; Pour plus d'informations sur le programme de qualification Biplace, veuillez lire la PNE 430.


    Historique des changements:
  • 2015-01-09 SL: mises à jour
  • 2015-11-17 SL: corrigé lien
  • 2015-12-07 SL: nouvelle version conforme aux règlements canadiens
  • 2016-04-22 SL: modifications en 16
  • 2016-05-09 SL: ajoute 8 thermique delta, enlève 4 remorquage delta
Mai 9 2016   Haut Haut