English Adhérer/Renouveller Recherche Contactez-nous Ouvrir Session

Vol et compétition de précision en parapente

Jimmy Giroux
Comité des compétitions de l’ACVL/HPAC, précision
Membre no 5380

« J’ai appris le parapente aux Philippines sur une crête de 150 m et une zone d'atterrissage de 4 km2. Une fois le cours terminé, on m’a demandé de participer à la compétition Paragliding Accuracy World Cup le mois suivant, pour faire augmenter le nombre de pays participants! J’ai répondu : « Pourquoi pas! ». .

Évidemment, j'ai fini dernier, mais j’ai eu un plaisir fou! De retour au Canada, j'ai participé à tous les festivals de parapente au Québec, et le dernier de l'année est habituellement le Festi-ciel de Saint-Fulgence. Ce weekend là, j’ai atterri trois fois dans les arbres : une première fois au décollage en contemplant le coucher de soleil, et deux fois après avoir mal jugé mon altitude en approche vers la zone d'atterrissage d’urgence de 100 m2 le long du lac dans le parc provincial. J’ai alors décidé qu’il fallait que je devienne vraiment bon dans les atterrissages de précision, car c'est vraiment utile au Canada, particulièrement lorsqu’on effectue un vol-voyage et qu’il faut atterrir dans un endroit restreint. .

Depuis ce temps, je fais partie du groupe de travail de la FAI, qui supervise les règlements de la compétition de précision, et j’ai aidé à développer le sport dans quelques autres pays, comme la Corée, l’Inde, le Népal, les États-Unis et le Canada. .

Il est nécessaire d’acquérir des aptitudes pour les atterrissages de haute précision, car nous devons tous terminer notre vol éventuellement. Même si vous ne faites pas de compétition, vous devriez toujours identifier une cible de 5 mètres et atterrir sur cette cible. La plupart des zones d'atterrissage des écoles sont très grandes, mais, à mesure que vous progressez, vous quitterez le nid pour faire de l'exploration. Vous devrez peut-être atterrir dans un endroit très restreint, et c'est là que vos aptitudes seront mises à profit. Vous pourrez finir votre vol en beauté et avoir une belle histoire à raconter, au lieu d’une histoire terrifiante! .

Pour ce qui est de la compétition, elle m'a permis de peaufiner mes aptitudes, mais le meilleur milieu demeure la communauté des pilotes. Cette communauté est devenue une famille, et nous sommes invités à voler partout sur la planète où les conditions sont belles, et on y trouve toujours un ami pour nous accueillir. .

La compétition fonctionne ainsi : il faut décoller et descendre vers la cible, où 5 juges évaluent votre premier point de contact avec le sol et mesurent la distance entre ce point et le centre de la cible, ce qui donne votre résultat. Vous obtenez 1 point pour chaque centimètre qui vous sépare du centre de la cible. Ainsi, si votre premier point de contact s’est produit à 47 cm, vous obtenez 47 points.

La compétition s’étend normalement sur deux jours. Le soir d’avant, les inscriptions sont effectuées et un breffage est donné. La compétition se déroule normalement sur 6 rondes, et vous pouvez éliminer votre pire pointage après la 5e ronde, si la météo le permet. Les championnats mondiaux se déroulent habituellement sur 10 jours et comptent 12 rondes. Ils ont lieu tous les deux ans et constituent la compétition la plus prestigieuse dans le monde du parapente pour chaque discipline.

Au Canada, nous avons déjà organisé deux championnats nationaux canadiens de précision en parapente, un au Québec en 2018 (aussi un événement de la coupe du monde), et un à Lumby, en Colombie-Britannique, en 2019. En 2020, nous avons fait une demande au comité des compétitions de l’ACVL/HPAC pour organiser les championnats nationaux de précision à Drayton Valley, en Alberta, à la Air Adventure Flight School, le troisième ou quatrième weekend de septembre, en fonction de la tenue de la Pan American Accuracy League au Freedom Flight Park de Lumby, en Colombie-Britannique (demande également à l’étude), suivie des USA Nationals et de la super finale de la Pan American League, à Horse Shoe Bend, en Idaho.

Cela se traduirait par 3 weekends de compétition de précision près de la frontière ouest entre le Canada et les États-Unis qui seraient ouverts à tous les pilotes canadiens. Une licence Sporting de l’Aero Club of Canada est requise, et vous obtiendrez un classement à l’échelle mondiale, qui compte plus de 1800 pilotes provenant de 39 pays.

Pour en savoir davantage, vous pouvez communiquer avec moi à jimgiroux@Hotmail.com.

Fev 16 2020   Haut Haut