English Adhérer/Renouveller Recherche Contactez-nous Ouvrir Session

Revu le 31 août 2006, traduit le 7 décembre 2007

Le succès du système de rapport d'accident ACVL au Canada se mesure par le grand pourcentage d'accidents sérieux rapportés chaque année. C'est en grande partie dû à:

  1. une bonne attitude parmi les libéristes
  2. le système de rapport d'accident confidentiel au Canada et
  3. la manière confidentielle que les informations du rapport conserve l'anonymat des personnes impliquées.

Les rapports d'accidents, quoiqu'obligatoires selon la loi aviaire, se base sur la volonté des participants au Canada. En aviation, la responsabilité d'être honnête et direct en remplissant leurs rapports revient aux pilotes. Il n'y a pas de police de l'air.

Comment mesurer notre taux de succès? Je crois que près de 100% des accidents sont rapportés par nos membres. Nous recevons aussi une proportion significative de rapports d'incidents mineurs qui fournissent souvent une information éducationelle utile. (Quoiqu'il soit plutôt courant que vous preniez plus d'un an pour remplir vos rapports!) J'imerais vous voir fournir plus d'information sur les facteurs contribuants et les actes préventifs. Ce sont là les informations vraiment utiles pour la prévention et c'est vraiment le but de remplir les rapports d'accidents.

La loi du Bureau de la sécurité des transports du Canada et les politiques de l'ACVL exigent toutes que les rapports d'accidents et d'incidents soient traités de manière confidentielle. Aucune information pouvant identifier quelqu'individu (sauf une mortalité) que ce soit sans autorisation écrite préalable du libériste. Ainsi, la partie supérieure du formulaire Formulaire de rapport d'accident et d'incident de l'ACVL (.doc) contient l'information identifiant le pilote, les témoins, le rapporteur, le passager, l'équipe et/ou la victime. Cette section est coupée et détruite ou retournée à l'expéditeur sur demande ou si justifié. Aucune archive écrite ne peut identifier quiconque. Mon fichier de base de donnée actif inclut les noms des participants mais une fois le dossier clos, il est archivé dans une base de donnée séparée, supprimant tous les noms et addresses.

Transports Canada met bientôt en place de nouveaux règlements, qui devraient avoir des résultats positifs pour nos programmes de sécurité. Ils comprennent:

  1. "les Programmes de déclaration volontaire n’entraînant pas de mesures disciplinaires"
    1. Encore des manuels!: TC donne un aperçu de la direction prise sur les Programmes de déclaration volontaire n’entraînant pas de mesures disciplinaires ici (et ici) (et plus ici).
  2. "Exigences relatives au système de gestion de la sécurité"
    1. (Le manuel systèmes de gestion de la sécurité de Transports Canada est déjà écrit pour nous! (Enlever les section qui ne s'appliquent pas à nous.) Service Civil avec emphase sur service!

Notre méthode principale pour vous informer des incidents et tendances récents est la section Statistiques d'accidents du site internet ACVL. Les officiers sécurité des clubs sont encouragés à me contacter pour obtenir les rapports statistiques et analyses des tendances pour toute région de vol et/ou sites dans leurs régions de responsabilités.

En ce qui concerne les enquêtes intensives d'accidents, nous, comme le Bureau de la sécurité des transports du Canada, n'enquêtons que les accidents les plus sérieux. Je vais travailler avec mon équipe sécurité ce printemps pour mettre en place des normes de procédures d'enquêtes inspirées du modèle britannique "Board of Inquiry". A la fin de ceci, nous commencerons le travail sur une "vérification sécurité de club" inspiré du modèle de l'association canadienne de vol à voile. (fichier rtf)

En conclusion
Je voudrais vous remercier et vous féliciter tous de votre honnêteté lorsque vous remplissez vos rapports. Le succès de notre système de rapports fait l'envie de plusieurs autres associations nationales et plusieurs copient nos programmes et nos formats de bases de données.

Je vous souhaite une année sécuritaire.

A monéquipe du comité sécurité:
Il y a du travail à faire. Je crois que ce sera une expérience plaisante et enrichissante.

Les officiers sécurité de clubs et moi sommes disponibles en tout temps, si nécessaire, aux membres pour des conseils de sécurité et de l'information. Soyez à l'aise et demandez.

Anciennement Marlene Jacob, maintenant Quinn Cornwell connectez-vous pour lien e-mail

Aou 1 2013   Haut Haut